Lavallière & ascot, les tours de cou de l’élégance masculine

 

Aujourd’hui, on situe la lavallière dans la gamme des accessoires à mi chemin entre le noeud papillon, pour son large noeud horizontal et le foulard, pour ses pans qui retombent de part et d’autre du noeud. Assez volumineuse, on la remplace très souvent par l’ascot dans les cérémonies.

 

prince princesse ascotL’ascot, symbole de l’élégance britannique, a acquis sa notoriété sur les champs de courses. En Angleterre, début XXème, la bienséance voulait qu’on se présente au célèbre hippodrome Royal Ascot, vêtus d’une jaquette (morning coat) accessoirisée d’une ascot (day cravat).

Plus simple et plus légère que sa grande soeur la lavallière, l’ascot se noue soit très simplement comme un foulard soit comme une cravate. Son chic réside essentiellement dans le choix de l’épingle à cravate, le bijou par excellence de l’apparence.

 

 

L’ascot est aujourd’hui associée le plus souvent à la jaquette ou encore au costume de cérémonie. On la porte lors des mariages ou encore à l’occasion de cérémonies habillées comme en témoigne très souvent la gente masculine de la famille royale britannique.

 

L’explication en dessin de l’Atelier

explication en dessin ascot

Les deux Oursons - Look book

video lavalliere

Ne négligez pas l’accessoire : lavallières, ascots et épingles sont en vente sur notre e-shop accessoires

Sources documentaires :
- L’éternel masculin, Bernhard Roetel
- Dictionnaire de la mode, Georgina O’Hara Caillan
- Stiff Collar blog